Les secrets du jardin Automatiser Installer soi-même un système d’arrosage automatique, comment ?

Installer soi-même un système d’arrosage automatique, comment ?


Recourir à des appareils automatiques offre nombre d’avantages parce que cela permet d’économiser beaucoup de temps et d’énergie. Il est en effet très courant d’installer un automatisme au niveau de chaque dispositif de la maison actuellement. Et dans ce dossier, c’est l’arrosage automatique qui nous intéresse. Si vous envisagez de mettre en place un arrosage automatique, nous allons vous aider à réussir l’opération sans passer par un professionnel.

Précautions à prendre

Avant de vous lancer dans cette mission, il convient de prendre quelques précautions afin de réaliser des travaux dans les normes. Et avant tout cela, sachez qu’il est également nécessaire de bien connaitre le mode de fonctionnement d’un arrosage automatique. Cela vous permet de l’utiliser de façon optimale.

Il est important de noter que la présence d’un programmateur est toujours recommandée parce que c’est ce qui va vous permettre de déclencher l’arrosage durant les heures creuses. Aussi, cela vous donne l’occasion d’éviter l’arrosage en plein ensoleillement. Ainsi, vous pouvez limiter l’évaporation.

En amont, vous devez monter un réducteur de pression du tuyau d’arrosage pour pouvoir économiser de l’eau. Aussi, il convient de vérifier à l’avance que la portée d’irrigation des tuyères couvre la surface à arroser. L’installation doit être bien étanche avant de reboucher les tranchées.

Le matériel nécessaire pour l’installation

Pour pouvoir effectuer une installation suivant les normes, vous devez vous munir d’un matériel spécial. En premier lieu, vous devez disposer d’une pelle parce que vous allez creuser. En outre, il y a également d’autres éléments à prévoir : des piquets, une corde, un mètre, une perceuse, une perceuse, une clé anglaise, une scie à métaux, un téflon, un cutter, un ruban adhésif, etc.

En outre, s’agissant du matériel nécessaire pour l’arrosage, vous allez devoir rassembler les éléments suivants. Il y a l’arroseur, bien entendu. Puis, il y a les raccords d’angle et les raccords en T, l’électrovanne, le tasseau, le regard rectangulaire, le tuyau de 25 mm de diamètre, le collier de prise en charge, la gaine ICTA, l’allonge ajustable, la centrale de programmation, le grillage avertisseur, etc.

Procédure d’installation

Dans un premier temps, vous devez effectuer des mesures de débit pour pouvoir déterminer le nombre de circuits. Par la suite, tracer un plan de l’installation afin d’avoir une idée précise sur le matériau nécessaire. Après, vous devez aménager les tranchées, assembler et poser les tuyaux du réseau. Une fois que cette étape est achevée, vous devez placer les électrovannes à la tête de chaque ligne d’arrosage. Maintenant, reliez le dispositif programmateur au circuit et raccordez ce dernier à l’arrivée d’eau.

Il est maintenant temps de tester votre installation et de régler la portée des arroseurs. Après, vous devez reboucher les tranchées et replacer les bottes de gazon que vous avez préalablement démontées. Ici, les tuyères doivent dépasser le gazon pour permettre à l’eau de mieux atteindre la surface. Et avant de finaliser les travaux, vous devez vérifier qu’il n’y a aucune fuite au niveau des tuyaux et le tour est joué.

Related Post